Supporting Running With Hydration
Une bonne hygiène de vie

Soutenir la course avec hydratation

par {{ author }} azengear au Jul 01, 2018

Une consommation suffisante de liquides pendant l'exercice a toujours été d'une importance cruciale.

Les dangers de la déshydratation

Contrairement à une idée reçue, la déshydratation et la soif ne sont en aucun cas la même chose. Avoir soif est une chose, mais lorsque le corps se déshydrate, même modestement, les conséquences sur la santé physique et psychologique peuvent être dévastatrices. Bien que la surhydratation puisse également être problématique, il est relativement rare que les coureurs consomment trop de liquide pendant l'exercice. Certains des symptômes les plus courants associés à la déshydratation comprennent la perte de poids, la léthargie, les étourdissements, les nausées, les vomissements, la confusion et la sécheresse de la bouche ou des lèvres. Malheureusement, ce n'est généralement que lorsque la déshydratation devient relativement grave que ces symptômes deviennent perceptibles. À ce moment-là, la déshydratation peut déjà avoir un effet néfaste sur le corps de la tête aux pieds.

Établir les besoins en liquide

Si vous êtes déshydraté d'aussi peu que 1 %, vos capacités physiques diminuent jusqu'à 2 %. En règle générale, on dit qu'un adulte moyen devrait consommer au moins deux litres d'eau (ou de liquides équivalents) chaque jour. D'autres suggèrent de prendre votre poids en livres et de le multiplier par 0,55, le chiffre résultant étant le nombre d'onces liquides que vous devriez consommer quotidiennement. Néanmoins, les besoins varient considérablement en fonction des niveaux d'activité, des températures ambiantes et des habitudes de vie générales. A ce titre, il ne tient qu'à vous d'écouter votre corps et de répondre à ses exigences. La clé d'une hydratation réussie est de boire lentement et constamment tout au long de la journée, sans jamais avoir trop soif.

Les meilleurs fluides pour l'hydratation

Si vous préférez ne pas vous en tenir exclusivement à l'eau, il existe de nombreuses autres options pour rester suffisamment hydraté. Le lait faible en gras, le café décaféiné, le thé vert, les boissons gazeuses sans sucre, les boissons énergisantes, les jus et même les soupes peuvent contribuer à vos besoins quotidiens en hydratation.

Néanmoins, les experts recommandent en général de s'en tenir à l'eau et aux boissons isotoniques pour sportifs lors de la pratique d'une activité physique. L'alcool ayant un puissant effet déshydratant sur l'organisme, sa consommation est à éviter à tout prix avant et pendant votre effort.

Mots clés

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.